Partagez | 
 

 is it true that pain is beauty ? - LUDWIG

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Ludwig K. Jäger
Messages : 4
Points : 20
Anniversaire : 15/06/1999
Inscription : 15/02/2016
Âge du Joueur : 18
Orientation Sexuelle : bisexuel.
Emploi : tueur à gages. sinon, officiellement, ça dépend du moment.
avatar
Rôdeur Sans Couleur
Messageis it true that pain is beauty ? - LUDWIG
Lun 15 Fév - 16:29

Ludwig kean jäger.
masculin - bisexuel.
21 ans.
mafia.
tueur à gages.
noiz (dramatical murder).
insensibilité à la douleur.
“ WE ARE YOUNG.
we're supposed to drink too much. we're supposed to have bad attitudes. we are designed to party. yeah, so a few of us will overdose or go mental. but Charles Darwin said you can't make an omelette without breaking a few eggs. we fucked up bigger and better than any generation that came before us. we were so beautiful! ”
❝ Identity
arrogant x amical x ironique x confiant
❝ caractère.
❝ caractère.

❝ Biography
hey young blood, doesn’t it feel like, our time is running out ? ❞
Je me souviens du jour où ma psychologue m’a demandé d’écrire. De prendre un stylo, de le poser sur une feuille, et de laisser venir les idées, tout simplement. J’ai joué le jeu, je l’ai fait jusqu’à que mes paupières se fassent lourdes de fatigue. Des mots d’angoisse.
Personne ne les a lus.
Et personne ne se doutait qu’un petit garçon normal, presque mignon, aurait des choses à dire. Je faisais partie d’une jolie petite famille. C'est ce qu'on disait.  

Je me souviens de ces nuits interminables, ponctuées par les gémissements de ma mère, penchée sur la cuvette des toilettes. Des débris de bouteilles qui jonchaient le sol. Des sanglots, des lamentations qui n’en finissaient jamais. Je me souviens de mon frère aîné, qui fumait dans sa chambre, toujours tellement dans les vapes que la plupart du temps, il ne captait pas quand je lui adressais la parole. Il fixait le mur, comme ça, les bouffées de fumée s’échappant de ses lèvres tranquillement, comme s’il pensait, ou plutôt comme s’il passait la plupart de son temps à penser, très fort. Ça me donnait envie de le prendre par les épaules, de le secouer, de lui crier réveille-toi, Luka, réveille-toi en pleurnichant.
Ça me faisait peur, cette expression sur son visage. Cet air qui semblait vouloir dire qu’il n’essayait plus. Mais qu’est-ce qui allait si mal ? Pourquoi l’alcool ? Pourquoi les putes ? Pourquoi les joints ? Pourquoi pas une vie normale ? Comme les autres ? Est-ce juste parce qu'on vit au premier niveau ? Qu'on est voués à rater nos vies, à finir criminel ou foutu en l'air ?

Je me souviens du jour où l’on m’a annoncé que mon père avait fini par partir. Je l’ai appris au moins une semaine après avoir remarqué qu’il n’était plus là. C’est Luka, qui me l’a dit, en haussant les épaules, l’air tellement chagriné que pour une fois, je me suis dit que ce n’était peut-être pas simplement dû aux substances qu’il consommait, qui avaient la tendance fâcheuse à le rendre bien trop pensif.
J’avais du mal à comprendre. Si papa s’en allait, tout serait tellement plus simple. Il n’y avait aucune raison de se sentir triste. C’est ce que je me suis dit, la nuit même, en larmes sous ma couette.
Ça va vous sembler étrange, mais, enfant, je n’avais pourtant jamais pleuré. Jamais. Lorsque j’apprenais encore à marcher, et que je faisais une chute censée être douloureuse, je me relevais instantanément sans prêter attention au sang qui coulait de mes genoux. Lorsque je me brûlais en montant trop la température de l’eau dans la baignoire, je ne me rendais compte des plaques rouges qui me recouvraient la peau que lorsque je décidais d’en sortir. Insensibilité à la douleur. Pouvoir ou maladie ? Cette anomalie qui ne coupe pas seulement court aux sensations physiques, contrairement à ce que l’on pourrait penser. Ça attire les problèmes. Ça rend imperméable à toute sorte d’empathie, de pitié, de compassion.
Et ma chère, adorable, belle famille était bien trop occupée – à s’empoisonner l’existence – pour prêter ne serait-ce qu’un minimum d’attention à mon problème.
Je me battais à l’école, et dès mon plus jeune âge, j’entendais les remontrances, je voyais les visages furieux des adultes, sans comprendre.
Tu veux faire mal à tes camarades ? C’est ça que tu veux ?
Et alors, mon regard se posait sur le petit garçon en larmes à côté, qui saignait de la lèvre, que j’avais frappé quelques minutes plus tôt. Sans retenue.
Je ne comprends pas. Je ne comprends pas le problème. Le sang, ça sèche. Je ne comprends pas.

Mais revenons-en à nos moutons. La famille. Sympathique, aimante, une grande aide dans ma vie – vous comprendrez bien vite à quel point j’apprécie l’ironie.
Une fois, un adulte m’a demandé si je me faisais battre à la maison. J’étais constamment couvert de bleus que je remarquais à peine, de plaies en pleine coagulation. Ce n’était pas comme si ma mère alcoolique, mon frère drogué ou mon père absent allaient prendre le temps de me regarder, me panser, me désinfecter. Et moi, je laissais ces blessures telles quelles, elles finissaient par partir. Je ne sentais rien.

Heureusement qu’il n’y a pas que la famille, dans l’existence d’un enfant insignifiant et monstrueux. N’allons pas dire que j’avais des amis. Je ne pouvais pas en avoir, pour la simple raison que je ne parlais pas aux autres. Je frappais, je bousculais. Mais comment aurais-je pu m’imaginer ou réaliser la raison de leurs larmes, alors que je ne ressentais rien. Lorsqu’on m’agaçait, je répliquais six fois plus fort. Lorsqu’on tentait de m’approcher, au début surtout, je me contentais de lancer un mauvais regard, probablement parce que je n’avais aucune envie de m’ouvrir aux autres. Puis, ils ont arrêté d’essayer. Je leur faisais peur.
Pourtant, un jour, j’ai rencontré quelqu’un. Une fille.
Je ne sais plus en quelle année c’était, ou quel âge j’avais précisément. J’étais jeune. C’était il y a longtemps, au moins une dizaine d’années, plus. Non pas que ce n’est pas important. Juste que la mémoire n’est pas mon fort.

Elisha, c'est son nom.
Elle ne parlait pas beaucoup. Et moi non plus.
Elle était, et est toujours ma meilleure amie. A l'époque, c'était aussi la seule. Deux gamins qui se prennent tous les deux pour des monstres, et qui ont mutuellement besoin de support et d'attention. Donc, j'ai de la chance de l'avoir, mais ça, je ne lui dirai probablement jamais. Elle a toujours été là pour moi, quand personne d'autre n'était là. Et j'ai toujours tenté d'en faire de même, à ma façon.


eliott // jeune // je suis là grace à elisha. ~ // magnifique forum.



my youth is yours.
what if we say goodbye to safe and sound ? #009966 × lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Luxuria Vinsmoke
Messages : 81
Points : 40
Anniversaire : 02/10/1990
Inscription : 10/02/2016
Âge du Joueur : 27
Lieu d'Origine : Pandemonium au premier niveau
Orientation Sexuelle : Homosexuel
Emploi : Escorte pour les riches nobles préfèrent les jeunes garçons / Prostitué a ses heures.
avatar
// Mafia Member
MessageRe: is it true that pain is beauty ? - LUDWIG
Lun 15 Fév - 16:31

Noiiiz, j'ai toujours trouvé ce design de perso intéressant *w*

Bienvenue sur le forum et j'ai hâte d'en savoir plus sur ton personnage, il a l'air vraiment intéressant :p
Bonne chance et au plaisir de te re-croiser sur le forum



Can't keep my hands to myself, I want it all, no, nothing else, Can't keep my hands to myself, Give me your all and nothing else, Oh, I, I want it all, I want it all I want it all, ooh. Can't keep my hands to myself. I mean, I could but why would I want to?
Revenir en haut Aller en bas
Jasper Castellino
Messages : 124
Points : 110
Anniversaire : 26/10/1992
Inscription : 01/02/2016
Âge du Joueur : 24
Lieu d'Origine : Inconnu.
Emploi : Parrain de la Mafia Castellino - Domaine du Trafic d'Êtres Humains.
avatar
// Mafia Member
MessageRe: is it true that pain is beauty ? - LUDWIG
Lun 15 Fév - 23:46

Bienvenue sur le forum.
Bon courage pour la suite.


Revenir en haut Aller en bas
Ludwig K. Jäger
Messages : 4
Points : 20
Anniversaire : 15/06/1999
Inscription : 15/02/2016
Âge du Joueur : 18
Orientation Sexuelle : bisexuel.
Emploi : tueur à gages. sinon, officiellement, ça dépend du moment.
avatar
Rôdeur Sans Couleur
MessageRe: is it true that pain is beauty ? - LUDWIG
Mar 16 Fév - 14:38

luxuria ; merci beaucoup ehhh, faudra trop qu'on ait un lien si tu trouves toujours mon perso intéressant lorsque j'aurai fini ma fiche. ~
jasper ; merci beaucoup !



my youth is yours.
what if we say goodbye to safe and sound ? #009966 × lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Ludwig K. Jäger
Messages : 4
Points : 20
Anniversaire : 15/06/1999
Inscription : 15/02/2016
Âge du Joueur : 18
Orientation Sexuelle : bisexuel.
Emploi : tueur à gages. sinon, officiellement, ça dépend du moment.
avatar
Rôdeur Sans Couleur
MessageRe: is it true that pain is beauty ? - LUDWIG
Sam 20 Fév - 15:10

merci beaucoup ehe, j'essaie d'entamer au moins une grande partie ce soir !



my youth is yours.
what if we say goodbye to safe and sound ? #009966 × lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Deah Mitchell
Messages : 37
Points : 270
Anniversaire : 22/08/1986
Inscription : 20/02/2016
Âge du Joueur : 31
Lieu d'Origine : Pandémonium. La métropole chaotique. Bien sûr.
Orientation Sexuelle : Hétérosexuelle. J'suis plate hein?
Emploi : Des petits boulots par-ci, par-là. Tout sauf la prostitution. Gros défi.
avatar
// World People
MessageRe: is it true that pain is beauty ? - LUDWIG
Lun 22 Fév - 18:40

Bienvenue :) J'aime bien les piercings de ton personnage. Bien hâte de voir la suite. Bon courage :)
Revenir en haut Aller en bas
Ludwig K. Jäger
Messages : 4
Points : 20
Anniversaire : 15/06/1999
Inscription : 15/02/2016
Âge du Joueur : 18
Orientation Sexuelle : bisexuel.
Emploi : tueur à gages. sinon, officiellement, ça dépend du moment.
avatar
Rôdeur Sans Couleur
MessageRe: is it true that pain is beauty ? - LUDWIG
Jeu 25 Fév - 14:09

merci beaucoup. ~ j'essaie de finir ce soir du coup, comment je galère ;-;

EDIT : je n'ai toujours pas fini, et je pars en vacances durant une semaine, j'aurai donc du retard sur le délai prévu pour faire sa fiche. (mais comme je préviens, c'est bon, non...?) du coup, peut-être que je finirai durant la semaine, si j'ai le temps pendant mon séjour, sinon ce sera après. Voilà. ~



my youth is yours.
what if we say goodbye to safe and sound ? #009966 × lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageRe: is it true that pain is beauty ? - LUDWIG

Revenir en haut Aller en bas
 
is it true that pain is beauty ? - LUDWIG
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» une recette bonne et pas chere...le pain de viande
» Episode 1 - American Beauty
» LOU PAN GROUMAND (pain gourmand)
» True Blood
» Crise du Pain !!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
_ pitch black :: Pitch Black ♦ Gestion des Personnages :: Identités Marquantes-
Sauter vers: