Partagez | 
 

 ╧ Pitch Black _ called out of the dark

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Pitch Black
Messages : 81
Points : 176
Anniversaire : 30/01/1800
Inscription : 30/01/2016
Âge du Joueur : 217
Lieu d'Origine : création du monde.
Orientation Sexuelle : pansexuelle.
Emploi : maître du monde (mwahaha).
avatar
Personnage de Fondation
Message╧ Pitch Black _ called out of the dark
Mer 3 Fév - 21:39

Acte I

Le cataclysme eut lieu, les continents furent broyés, les restes éparpillés sur les mers, et il fallut quelques siècles pour tout reconstruire : une seule île sembla détenir tout ce qu'il fallait pour devenir la métropole du monde. Au départ, on la connaissait sous le nom de la "Capitale", mais au bout de quelques décennies et en constatant que, d'abord, elle appartenait aux pirates comme port d'amarrage, les conflits entre les habitants de l'île et les hors-la-loi commencèrent à se faire sentir. L'île fut reprise deux fois par les pirates jusqu'à ce que des organisations criminelles soient crées et que les mafias commencent à servir de barrière entre les civils et les pirates. Après tout, leur voler leur clientèle, c'était quelque chose que le crime organisé ne pouvait tolérer. La relation houleuse entre les criminels de terre et les criminels maritimes provient de cette historique époque.
Au bout du compte, les pirates parvinrent à en prendre le lead, jusqu'à ce que le gouvernement s'en mêle et que de nombreux bâtiments supplémentaires soient construits. Un côté de l'île fut épargné par les rénovations, demeurant sauvage et ne laissant découvert que le lieu de vie des moins nantis, ce qui s'avéra être l'endroit où tous les pirates venaient amarrer leur bateau sans avoir à payer un rond. Ils fréquentaient les mêmes tavernes, traînaient dans les mêmes auberges, et côtoyaient les mêmes filles de joie. Ils n'avaient aucune conscience de ce qui se tramait jusqu'à ce qu'ils réalisent que de l'autre côté de l'île il y avait une communauté florissante. Les familles des pirates qui étaient restées dans la Capitale se retrouvèrent sans le sous, privées de vivres, ou juste enfermées dans des prisons bien gardées. La colère des pirates s'avéra grande. Les avis de recherche avec leur tête pullulaient sur les tableaux d'affichages et toute relation avec un pirate rendait d'office le fautif à l'état de criminel à envoyer aux geôles.
Les pirates s'éloignèrent de Pandemonium, la cité des Enfers, mais sans jamais oublier leur hargne et leur colère. Un jour, ils récupéreraient leur île.

Acte II

Comme le monde était vaste, comme les possibilités étaient sans équivoque nombreuses et appétissantes. Les nobles, ces êtres qui avaient simplement eut de la chance, qui avaient encore les vieilles richesses de l'ancien monde, qui détenaient le savoir des anciens bouquins entassés dans leur bibliothèque, ces gens qui ne supportaient de vivre avec le pauvre monde, qui s'éloignaient en habitant au sommet des collines, étaient prêts à tout pour que la fissure entre les ordinaires et les extraordinaires devienne un cratère immense. Le gouvernement, crée lui-même par les nobles, devint alors l'image de la lumière parmi les ténèbres, car ils sauvèrent des îles, des villages entiers, protégèrent les faibles en leur offrant un modeste foyer, rendirent les villes accessibles à de nombreux commerçants, érigèrent des royaumes fascinants, et sourirent en promettant que "le monde allait changer pour le mieux". Il y eut alors les lois plus strictes, les frontières délimitées, les contours des cartes qui se remplissaient, les pirates pourchassés sur toutes les mers, et le besoin constant de la gouvernance de s'en approprier davantage. Ils se nourrissaient de cette puissante incommensurable. La justice absolue allait bientôt tenir le monde dans la paume de sa main et ceux qui méritent le confort ne s'en considéreraient que plus heureux alors que ceux qui iraient à l'encontre des règles souffriraient comme ils le méritaient. Du moins, selon eux, tout au sommet, contre lesquels l'on ne pouvait manifestement rien.

Acte III

À la recherche de nouvelles aventures, à la recherche de grands trésors et de grands titres, les pirates continuent leur périple, les plus jeunes surexcités à l'idée de parcourir les mers, quelques anciens amers regrettant que Pandemonium leur ait été volée, d'autres exécrant les méthodes de la gouvernance et ne voulant que régner sur les mers afin d'éviter aux politiques de gâcher les vagues de leur pestilence intérieure, voilà que le neuf et l'ancien se côtoyaient à nouveau. Et parmi ces gens, là-bas, au loin, il y avait toujours une lueur d'espoir ... à travers des marées de sang et des échos de pleurs d'agonie. Si le monde avait changé, la nature humaine demeurait la même...
et c'est ainsi que débuta la nouvelle ère.  


“Le monde est un chaos, et son désordre excède tout ce qu'on y voudrait apporter de remède.”
Revenir en haut Aller en bas
http://pitch-black.bbactif.com
Pitch Black
Messages : 81
Points : 176
Anniversaire : 30/01/1800
Inscription : 30/01/2016
Âge du Joueur : 217
Lieu d'Origine : création du monde.
Orientation Sexuelle : pansexuelle.
Emploi : maître du monde (mwahaha).
avatar
Personnage de Fondation
MessageRe: ╧ Pitch Black _ called out of the dark
Ven 5 Fév - 12:36

I . Pouvoir
❝ Organisations Criminelles
Le crime organisé fait partie intégrante de la société de ce monde. Les organisations sont implantées partout, même au sein du gouvernement, bien qu'il soit difficile de constater leurs véritables intentions, les mafias qui peuplent notamment Pandemonium sont tous concentrées dans leurs domaines de prédilection. Les richesses sont infinies lorsqu'il est question d'exploiter les dépendances d'autrui. Étant donné que les hautes sphères sont déjà corrompues jusqu'à la moelle, autant dire que le gouvernement aime se servir de ces instances pour appauvrir davantage le pauvre peuple et gagner en puissance. Il est correct d'affirmer que c'est plus le gouvernement qui se sert des organisations que les organisations qui se servent du gouvernement, car bien que les mafias soient bien implantées, le pouvoir émanant de la noblesse ne souffre d'aucune comparaison.

❝ Gouvernance
Quant à la gouvernance elle est sensée être à considérer comme un pouvoir démocratique quand, au bout du compte, il s'agirait bien plus de la haute société assise sur le trône reluisant du bien paraître. Si le commun des mortels affectionne ce qu'ils appellent la « justice absolue » (celle qui se remarque dans les forces de l'ordre soumises au pouvoir législatif et judiciaire), celle-ci prend pourtant des détours sournois et sombres pour parvenir à ses fins et les élus sont souvent accueillis par d'intelligentes machinations et propagandes dont personne ne saurait imaginer l'envergure. En quelque sorte, l'image est ce qui fait l'excellence du gouvernement actuel régnant sur le monde. Ce groupe dont les ficelles s'étendent sur plusieurs morceaux de terre déteste deux choses : ceux qui cherchent à les prendre de vitesse, et ceux qui vont à l'encontre de leurs règles sacrées. En conséquence de quoi, il n'est pas étonnant que les pirates soient pourchassés, que les voyous soient enfermés, et que les organisations criminelles sont contraintes de fléchir le genou.

❝ Hiérarchie Sociale
Les classes sociales ne sont guère complexes et tiennent compte de deux à trois facteurs : le niveau de richesse, le statut du sang et l'influence. En quelque sorte, l'un ne va pas sans l'autre, mais quelqu'un qui aurait les trois s'avérerait tenant du plein pouvoir. En quelque sorte, la pyramide sociale ressemblerait à ça :
    • Aristocratie / Noblesse
    • "Classe Privilégiée"
    • "Classe Moyenne"
    • "Classe Ouvrière"
    • "Classe Défavorisée"
L’aristocratie étant l'élite, la privilégiée impliquant notamment les propriétaires d'industries ou de grands commerces, la moyenne évoquant les honnêtes travailleurs dotés de moyens financiers acceptables, la classe ouvrière servant l'économie en vendant leur force de travail, et la classe défavorisée souvent composée de gens très démunis, sans emploi, ou en situation précaire.

II . Art de Vivre
❝ Richesses
Les richesses naturelles étant, disons, ardues à dénicher, voilà que l'importance revient - comme jadis - aux territoires et à la richesse monétaire. Si le devise demeure le dollar américain, il n'en demeure pas moins que l'or, l'argent et le bronze qui sont de plus en plus rares sont également très en demande. De ce fait, bien qu'à Pandemonium le $ soit ce qu'il y a de plus utilisé, un flibustier portant un sac d'or pourra dénicher un bureau de change qui acceptera volontiers de se charger de convertir l'or en billets, mais certains préfèrent passer directement au troc en offrant les objets plutôt que les billets à ceux à qui ils souhaitent faire leurs achats. La noblesse détient les plus beaux trésors ancestraux qui soient dans leurs demeures du plateau suprême.

❝ Technologies
L'électricité se faisant rare et étant réservée, d'abord et avant tout, aux hautes sphères, alors il va de soit que les technologies sont restreintes. Bien que la classe moyenne (et privilégiée, et aristocratique) puisse avoir en sa possession un téléviseur, un téléphone fixe ou un ordinateur, les objets comme les téléphones portables n'existent pas et l'apport en électricité coûte très cher. Les gens en sont revenus à l'usage des lettres rédigées à la main pour se contacter ; cela équivalant à dire qu'en dehors de Pandemonium on utilise toujours les bougies pour illuminer les pièces et les feux de cheminée pour réchauffer les demeures. Vous l'aurez comprit : en dehors de Pandemonium il n'y a ni électricité, ni moyens de communications contemporains (sauf à quelques endroits spéciaux que vous retrouverez dans les catégories).
+: L'électricité est générée par la centrale hydroélectrique de Pandemonium. C'est, d'ailleurs, la seule centrale encore opérationnelle du monde.
+: Les technologies les plus avancées (du domaine de la science ou de la médecine, par exemple) sont réservées à la haute société.  

❝ Moyens de Transport
Les moyens de transport dans le monde se divisent en quelques catégories : le transport ferroviaire peut être observé (tout comme le tramway). Quelques rails sont encore opérationnels. Il y a aussi le transport maritime qui correspond, bien entendu, aux bateaux et autres embarcations. En revanche, le transport routier n'est assuré que par les installations tirées par des chevaux et le transport aérien est inexistant. La raison est simple : pas de pétrole, pas d'essence. Les vélos, planches à roulettes, et autres sont également utilisés au sein du milieu urbain. Les seules voitures que l'on peut constater à Pandemonium sont alimentées par l'électricité et utilisées par les forces de l'ordre (ambulances, camions de pompier, voitures de police, fourgons blindés).

III . Autres
❝ Dons
Avec le chaos est apparu le virus nommé BT28 qui s'est emparé des systèmes immunitaires des plus faibles pour les renforcer. C'était il y a près de deux siècles et depuis chaque nouvelle génération transporte son lot de personnes infectées. Les bébés naissants sont les seuls à pouvoir « attraper » cette maladie et à détenir un don précieux qu'il conservera jusqu'à sa mort (en gros, le virus ne se transmet pas de père en fils, mais quand l'enfant vient au monde). Les scientifiques n'ont pas été en mesure d'expliquer d'où provenait cette maladie et comment la guérir. Même qu'au fil du temps celle-ci est devenue source de convoitise : certains humains pourvus d'un don se retrouvèrent esclaves à la solde des riches et exploités dans les industries à cause de leur force et de leur endurance. Chaque individu était pourvu d'un don unique et sans comparaison : mais le virus possédait un handicap qui permit aux plus riches de prévenir les éventuels écarts de conduite. Une poudre découverte en quantité dans les sous-sols de Pandemonium permettait d'endormir durant une heure toute personne infectée : il suffisait de la faire ingérer ou de la souffler au visage. Bien que la vente en soit interdite, elle est facile à trouver, mais ne peut être utilisée qu'une seule fois, et seul le gouvernement possède le droit de s'en servir. Les cellules des prisons, les menottes des corps de police, les bâtiments importants : tout fut reconstruit à l'aide de cette poudre solidifiée afin d’affaiblir les personnes pourvues d'un don et les empêcher d'échapper à la justice...

❝ Situation Temporelle
Il y a un millénaire la Terre s'est retrouvée frappée par un très grand cataclysme. Les continents furent broyés, les seuls êtres humains restant en vie relégués à de petits territoires, tout ce que l'homme avait construit et érigé au cours des siècles n'étant plus que poussière, il fallut tout reconstruire, tout recréer, mais des trucs furent complètement perdus (comme certaines ressources naturelles, par exemple). Ce retour aux sources forçat l'avènement d'une nouvelle ère de piraterie, mais aussi celle de la corruption dans les villes reconstruites, et les combats incessants entre les rois des mers et les rois des terres. Nous voilà dans une nouvelle époque du futur où, pourtant, le passé semble vouloir se réécrire.

❝ Mythes & Légendes
À proprement parler, les créatures mythologiques ne sont pas chose courante, et ce dont on entend parler relève plutôt des livres de contes ou encore de la présence d'un être pourvu de don dans les parages et que les plus naïfs ne parviennent pas à s'expliquer. Bien sûr, en mer, il est possible d'avoir affaire à des créatures sous-marine d'une taille démesurée ou de constater des choses particulières à travers le monde, mais pas de l'acabit d'une licorne ou d'un griffon, par exemple.

❝ Langues & Culture
La langue officielle est l'anglais bien que selon les origines de la personne une autre langue ait pu être apprise. Les diverses coutumes culturelles peuvent avoir été conservées par les familles les plus chauvines. Il en va de même pour les religions.


“Le monde est un chaos, et son désordre excède tout ce qu'on y voudrait apporter de remède.”
Revenir en haut Aller en bas
http://pitch-black.bbactif.com
 
╧ Pitch Black _ called out of the dark
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Galerie des créatures
» I ALWAYS FALL FROM YOUR WINDOW TO THE PITCH BLACK STREETS.
» Pichu alias Pitch.
» New codex black templar
» Black immigrants see personal triumphs in Obama

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
_ pitch black :: Pitch Black ♦ Exhibition :: Lire l'Étiquette :: Suppléments-
Sauter vers: